Et si on créait des logements pensés par et pour les anciens ?

Castillon compte 20% de logements vacants et dans le même temps, une population composée de 37% de seniors quand la moyenne nationale est à 23.8%, les anciens vivent parfois dans des logements inadaptés, et nous constatons par ailleurs une forte demande de personnes qui habitent dans la campagne voisine et souhaitent se rapprocher » explique le maire Jacques Breillat.

Retour haut de page